Location saisonnière : comment bien la gérer ?

Location saisonnière

La location saisonnière ou location de vacances est une location courte durée, il n’y a pas de durée minimale. Peu importe l’objet de la location, le locataire peut le louer pour des séjours de tourisme ou d’affaires. La location peut s’effectuer par l’intermédiaire d’un négociateur immobilier ou avec l’aide d’autres plateformes ou professionnels. Découvrez comment gérer efficacement ce type de location.

Pouvez-vous gérer vous-même la location saisonnière ?

État des lieux d’entrée et état des lieux de sortie, ménage… vous lancez dans la gestion d’une location de vacances dans les zones les plus touristiques est chronophage et peut être contraignant. En raison du roulement élevé des locataires, elle requiert plus d’efforts que la location traditionnelle, mais offre une rentabilité optimale que la location habituelle. En dépit du temps passé, vous avez la liberté de décider d’assurer vous-même la gestion de location saisonnière : c’est la solution la moins chère, car vous n’avez à payer aucun prestataire autre qu’une plateforme pour faire de la publicité en ligne. Si vous choisissez de vous autogérer, vous devez être disponible. À vous de vous charger du ménage, de l’état des lieux check-in/check-out, du nettoyage du linge, du repassage, etc. Bien sûr, vous pouvez indiquer dans l’annonce que les locataires doivent faire le ménage eux-mêmes, mais cela vaut toujours la peine de vérifier plus tard, car ils peuvent agir avec négligence.

Il est important de savoir que les offres sur Internet sont multiples vous proposant de diffuser sa propriété sur une plateforme de location de vacances.

Comment gérer à distance votre location de vacances ?

Bon nombre de bailleurs qui louent leur propriété de manière saisonnière vivent loin de celle-ci. Si la gestion de votre location de vacances n’est pas facile, cela se complique encore lorsque vous êtes obligé de le faire à distance. Si vous assurez la gestion de la location à distance, il vous est recommandé d’informer les locataires de votre absence à leur arrivée. Vous êtes libre de missionner des gens de confiance (ami, famille, voisin, etc.) afin de les recevoir à votre place et réaliser un état des lieux. Si vous décidez de gérer votre propriété à distance, il peut s’avérer approprié de laisser un guide d’accueil dans votre résidence, qui fournira aux locataires des informations importantes sur le fonctionnement global de l’habitation, mais aussi sur les attraits environnants (musées, transports office du tourisme) et laisser un contact téléphonique où ils peuvent vous contacter pour plus d’informations. À la fin de votre séjour en tant que locataire, assurez-vous d’envoyer un e-mail pour savoir s’il a aimé la propriété et s’il y a des aspects négatifs. À titre d’information, la gestion locative saisonnière relève de la gestion locative d’un bail standard.

Dans une location saisonnière, un propriétaire privé met sa propriété en location à des touristes à court terme. La durée des séjours de ces derniers varie d’une nuit à plusieurs jours. Si la location touristique séduit de nombreux propriétaires, c’est en raison de son haut rendement. Selon la qualité et l’emplacement de la propriété, vous pouvez gagner un revenu foncier important.

La gestion doit-elle être déléguée à une société ou une agence de conciergerie ?

Vous manquez de temps pour gérer votre location saisonnière ? Vous êtes libre de la confier à une agence œuvrant dans les locations saisonnières ou une agence immobilière classique. Le bureau se chargera de la recherche de locataires de la signature du contrat de location, de la gestion des annonces sur plusieurs plateformes, de la gestion des lits, de l’état des lieux et bien plus encore. Les agences qui offrent ce genre de service facturent généralement des coûts de location entre 15 à 25% au propriétaire. Pourtant, ces coûts sont compensés par une utilisation optimale : puisque l’agence perçoit un certain pourcentage du loyer, elle est donc très intéressée à ce que l’appartement soit loué le plus tôt possible. Si vous ne voulez pas contacter une agence, vous êtes libre d’avoir recours à une entreprise nommée conciergerie qui offre des prestations similaires. Cependant, contrairement aux agences, les services peuvent être sélectionnés « à la carte » et de manière ponctuelle : vous ne payez les services sélectionnés que lorsque vous en avez besoin. L’entreprise peut faire en sorte que les clés soient remises aux locataires si vous ne pouvez pas partir, entre autres.

Comment anticiper la transmission de son patrimoine immobilier ?
Revenus locatifs : comment se protéger des aléas et impayés ?